bandeau website.png

l'aventure ambiguë au musée des civilisations noires

l'aventure ambiguë au musée des civilisations noires

dimanche 13 janvier

 

Parmi les arts/formes/modes d’expression africain(e)s, le cinéma occupe une place singulière: il naît en même temps que les indépendances des états de l’Afrique contemporaine. Très vite, il s’est fait le reflet d’une société déchirée entre les affres de la décolonisation et le besoin pour tout un continent de réinventer ses devenirs. Et ses maîtres ont alors saisi l’occasion et la camera afin de conscientiser les peuples à travers leurs propres images.

Dans cette Afrique fragmentée, l’art et la culture furent et sont encore aujourd’hui des vecteurs à la grâce desquelles les existences se rencontrent et des liens se tissent. D’un corps à l’autre, d’un coeur à l’autre, d’une oeuvre à l’autre.

Il aura fallu 22 ans pour que l’oeuvre de Cheikh Hamidou Kane fasse ainsi la rencontre du cinéma et que l’un des classiques de la littérature africaine soit portée à l’écran. Le récit de l’Aventure ambiguë (1961) est une ressource inestimable adressant de front la question du recueil et la transmission des savoirs et des valeurs. Grâce à l’engagement de Sidiki Bakaba, figure du cinéma et du théâtre, le réalisateur Jacques Champreux a réuni devant sa camera un casting véritablement panafricain : Sidiki Bakaba, Douta Seck, Bachir Touré, Guillaume Corréa et Robert Liensol…

C’est tout cet agencement que nous donnerons à voir ce 13 janvier 2019, avec le concours du Musée des Civilisations Noires à Dakar. Rendre hommage à l’oeuvre de Cheikh Hamidou Kane au travers d’un programme de rencontres et de représentations artistiques constitue alors une réaffirmation des liens de fraternité entre les créateurs artistiques de notre continent.

 
 

 
 
masque website.png

le programme

 
 
 
 

évènement complet